Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2007 5 21 /12 /décembre /2007 14:10

depuis 1973, année où j'ai obtenu ma spécialisation en Sciences Nucléaires, j'entends que le problèmes des déchets n'en est pas vraiment un puisque l'inventivité de la race humaine n'ayant pas de limites, on trouvera bien la solution pour que cela ne soit pas un problème pour les générations futures
cela fait plus de 30 ans, et on n'a toujours pas vraiment avancé....
pire, je crains fort que toute l'agitation actuelle autour du Réchauffement Climatique ne soit un prétexte pour faire croire au bon peuple que les centrales nucléaires sont indispensables ....!
Evidement, on passe totalement sous silence le problème crucial : les déchets

tout se passe toujours comme si l'info était volontairement tronquée

rendant, par la même occasion, toute comparaison vraiment aléatoire et toute prise de décision ,réellement écologique, impossible

c'est pareil dans une multitude d'autres domaines :

- le transport : on ne tient pas compte de l'usure des routes par les camions ( alors que le passage d'un semi-remorque de 40 T, une fois, détruit 50.000 fois plus que celui d'une voiture moyenne !! )
En fait, les énormes frais d'entretien du réseau routier devraient , à plus de 99 %, être imputés dans le prix de revient des produits transportés ...cela ferait changer facilement certaines (mauvaises) habitudes de consommation !

- l'épuration des eaux usées : on compare les systèmes en ne tenant compte uniquement que de la qualité de l'eau rejetée sans tenir compte de l'énorme problème des boues produites par ces systèmes mis en place à grands frais (investissement et entretien !)
Alors que les solutions préconisées pour s'en débarrasser sont absolument catastrophiques pour les nappes phréatiques et les couches fertiles des terres agricoles déjà à l'agonie par seulement 50 ans d'engrais chimiques, pesticides

- le système unitaire d'égouttage est une autre aberration: sous prétexte d'économies, j'imagine, on collecte dans le même tuyau : les eaux de pluie (qui sont, actuellement, les plus pures qui soient à disposition des êtres vivants sur Terre), les eaux de source (qui ne devraient normalement pas être polluées), les eaux fécales (qui n'auraient jamais dû être produites si l'Humanité n'avait pas été, subtilement, amenée à perdre son "Instinct de Survie") et, enfin, les eaux grises ( toutes les eaux de lavage : vaisselle, lessives, bains,..) qui sont ,en fait, les seules que l'on devrait traiter !!!
Ce mélange complique le problème d'une façon incroyable : de par les volumes à traiter extrêmement fluctuants et surtout par la présence des matières fécales qui provoque cette fameuse formation de boues, probablement impossible à réellement gérer

Alors que cela aurait si simple d'organiser l'infiltration des eaux de pluie des voiries dans la terre par des canalisations non étanches pour (ré)alimenter , directement, les nappes phréatiques trop généreusement sollicitées par le style de vie occidental et l'agriculture intensive industrielle ...tout en évitant, dans la mesure du possible, les innodations !

Et il n'y avait qu'à entretenir le caractère réellement  sacré de l'Eau pour que la population ne lui balance pas tous ses déchets et notamment ses déjections puisque les toilettes sèches à litières biomaîtrisée évitent toute consommation d'eau et permettent de rendre aux couches fertiles de la Terre tout ce qui lui faut pour qu'Elle puisse continuer à nous nourrir sans avoir besoin d'engrais chimiques, ni pesticides...

Plutôt que de déresponsabiliser  la population en lui faisant payer le prix de la dépollution dans le prix d'achat de l'eau de distribution en lieu et place de l'inclure directement dans le prix de vente des détergents, shampoings, désinfectants, poudres à lessiver,...
undefined

Je pense que tout celà est arrivé par suite du cloisonnement exagéré des services publics rendant plus facile la manipulation par les lobbies des grandes multinationales

Cela a abouti à une spécialisation à l'extrême dans chaque domaine sans tenir compte des tenants, ni des aboutissants...

Personne n'a pu voir la situation de suffisamment haut et avec une compétence suffisante pour tirer la sonnette d'alarme et donner les informations judicieuses pour "rectifier le tir" si ce n'est le Professeur Joseph Orszagh
www.eautarcie.com 
 
Qu'attendons-nous pour faire pression sur le pouvoir politique pour que l' énorme enseignement de ce  Grand Monsieur ,  véritable bienfaiteur pour notre Avenir à tous et celui des Générations Futures, soit, enfin, pris en compte avoir qu'il ne soit trop tard ????

Partager cet article

Repost 0

commentaires