Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2008 3 27 /02 /février /2008 22:08
Privatisation de la Biodiversité: Le Projet 'Arche de Noé végétal' dans l'Arctique

par Michel Chossudovsky

Mondialisation.ca, Le 26 fevrier 2008

 
Un reportage de Radio Canada (Le Point, 25 février) passe en revue un projet de Banque de la biodiversité situé dans l'Arctique. Il s'agit d'un projet de "chambre forte" permettant d'entreposer des échantillons de toutes les variétés de semences de la planète. La chambre forte est située à Svalbard, sur l'île norvégienne de Spitsbergen:
(Radio Canada, Le Point, 25 février 2008) - Une installation très particulière sera inaugurée cette semaine dans l'archipel du Svalbard, au large de la Norvège dans l'océan Arctique. Il s'agit d'un abri souterrain destiné à sauvegarder les graines des différentes espèces végétales de la planète.

Ce projet international ambitieux, appelé Voûte internationale des semences, vise à préserver une biodiversité de plus en plus
Le projet est une "chambre forte" des semences mondiales situé à Svalbard, sur l'île norvégienne de Spitsbergen.
Jean-François Bélanger l'a visitée. http://www.radio-canada.ca/actualite/v2/tj22h/index.shtml#
Ce reportage présente le projet de Svalbard sous la forme d'une initiative à caractère humanitaire visant la protection de la biodiversité mondiale. 

Afin de protéger l'agriculture biologique, les échantillons de semences seront déposés dans cette chambre forte de Svalbard, à l'abris des catastrophes.
Le reportage ne mentionne pas qu'il s'agit d'une initiative financée par la Fondation Bill et Melinda Gates (30 millions de dollars) et que les principaux partenaires de Bill Gates sont Monsanto, la plus grande société mondiale de biotechnologie, la Fondation Sygenta, géant des semences OGM et des produits de l'agrochimie ainsi que la Fondation Rockefeller. Également associé au projet est le géant américain de l'agro-alimentaire DuPont/Pioneer Hi-Bred, impliqué dans le brevetage d'organismes génétiquement modifiés (OGM). 
 Il ne s'agit nullement d'un projet humanitaire. Bien au contraire. Car les promoteurs de ce projet sont impliqués dans de nombreux pays dans des actions souvent illégales à l'endroit des agriculteurs, visant le développement à outrance des semences OGM au detriment de la biodiversité.

Ce projet permet à une poignée d'entreprises de la biotechnologie de prendre le contrôle des semences biologiques de la planète. Ce projet vise la privatisation de la biodiversité mondiale au détriment des peuples. 
Il est averé que les principaux partenaires (la Fondation Gates, Monsanto, Sygenta et la Fondation Rockefeller) de ce projet dont le but annoncé est de 'sauvegarder les graines des différentes espèces végétales de la planète' constituent une des principales menaces à la biodiversité mondiale, nottament par des actions visant la contamination des cultures biologiques par les semences OGM.

Que la participation de Monsanto à ce projet n'ait pas été mentionnée, relève de la désinformation, sachant que Monsanto fut impliquée dans des actions fort controversées, dont la semence 'Terminator', visant par l'intermédiare de l'ingénierie génétique à détruire l'agriculture biologique.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) basé à Montréal vient de publier une étude détaillée de William F, Engdahl (Associé de recherche du CRM) au sujet du projet de Svaarlberg. En voici quelques extraits
Bill Gates investit des millions dans une chambre forte pour semences sur la Mer de Barents, près de l'Océan Arctique, à quelque 1.100 kilomètres du Pôle Nord.

Sur cette île perdue, Bill Gates investit des dizaines de millions avec la Fondation Rockefeller, Monsanto Corporation, la Fondation Syngenta et le gouvernement de Norvège, entre autres, dans ce qui est appelé doomsday seed bank [arche de Noé végétale traduit au mieux cette expression qui combine chambre forte, semences et fin des temps ou apocalypse, NDT]. Officiellement, le projet est appelé chambre forte à semences mondiales de Svalbard, sur l'île norvégienne de Spitsbergen, qui fait partie de l'archipel de Svalbard. ......
La Fondation Rockefeller avec la Fondation Gates, qui investissent à présent des millions de dollars dans la préservation de toutes les semences contre un scénario « apocalyptique » éventuel,  investissent aussi des millions dans un projet nommé Alliance pour la Révolution Verte en Afrique (AGRA).
L'AGRA, comme elle s'est elle-même appelée, est une alliance avec cette même Fondation Rockefeller qui a créé la « Révolution Génétique »  .
Bien qu'à ce jour ils gardent profil bas, Monsanto et les principaux géants de l'agro-alimentaire OGM sont soupçonnés d'être au cœur du problème en se servant de Kofi Annan de l'AGRA pour disséminer leurs semences OGM brevetées dans toute l'Afrique sous l'étiquette trompeuse de « biotechnologie, » le nouvel euphémisme pour semences génétiquement modifiées brevetées. À ce jour, l'Afrique du Sud est le seul pays africain qui autorise légalement la plantation de cultures OGM. En 2003 le Burkina Faso a autorisé des essais d'OGM. En 2005, le Ghana de Kofi Annan a rédigé des lois sur la sécurité biologique et les principaux responsables ont exprimé leur intention de poursuivre la recherche sur les cultures OGM.

Qu'est-ce qui conduit les fondations Gates et Rockefeller à financer en même temps la prolifération de semences, bientôt Terminator, brevetées à travers toute l'Afrique, un processus qui, comme il l'a fait dans chaque autre lieu de la Terre où la monoculture agro-alimentaire industrialisée a été introduite, a détruit la diversité des semences végétales ? Dans le même temps, ils investissent des dizaines de millions de dollars pour préserver toutes les variétés de semences connues dans une chambre forte à l'épreuve de l'apocalypse à proximité du lointain Cercle Arctique, « afin que la diversité végétale puisse être préservée pour l'avenir, » pour reprendre leur communiqué de presse officiel ?   
​ ​​​Il n'est pas fortuit que les fondations Rockefeller et Gates s'associent pour préconiser une Révolution OGM de style Révolution Verte en Afrique, tout en finançant tranquillement l'« arche de Noé végétale » à Svalbard. Les géants de l'agro-alimentaire OGM sont jusqu'aux oreilles dans le projet de Svalbard.  
​ ​​​...À Svalbard, le futur entrepôt à semences le plus sûr du monde sera gardé par les policiers de la Révolution Verte OGM, par les fondations Rockefeller et Gates, Syngenta, DuPont et CGIAR.

Texte en français (traduction)

L'« arche de Noé végétale » en Arctique -  par F. William Engdahl - 2008-02-15

Original en anglais:
 
"Doomsday Seed Vault" in the Arctic - by F. William Engdahl - 2007-12-04


contact: Michel Chossudovsky crgeditor@yahoo.com

 Articles de Michel Chossudovsky publiés par Mondialisation.ca
 
 
 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Francis Busigny - dans OGM
commenter cet article

commentaires