Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2008 7 06 /04 /avril /2008 13:31
 L'ail des ours pousse sous fome d'un petit coussin de feuilles vert tendre 
Appelé aussi ail des bois, ce serait la première chose que les ours mangent au sortir de leur hibernation, ceci explique le nom. Mais les humains seraient bêtes de s'en priver, car cette plante est un trésor de saveurs et de santé. Vitamine C, magnésium, fer, plein de bonnes choses pour nous requinquer après notre hibernation à nous ! Il purifie le sang,
ouvre l'appétit et stimule la digestion, équilibre la flore intestinale et stimule la pousse des cheveux.

autre particularité très précieuse selon Jean Briffaut, l'ail des ours, en association avec les algues vertes (chlorella, spiruline, klamat) et les graines de coriandre (on prête à la coriandre des vertus carminatives., fraîche, elle est réputée diurétique), permet de détoxiner nos corps des métaux lourds qui 'y sont accumulés par suite des amalguames dentaires et des aliments pollués 
Son odeur d'ail ne passe pas inaperçue, alors dans vos promenades, gardez l'oeil (et les narines) ouvert !

L'ail des ours se consomme frais, c'est là qu'il a le plus d'arômes. Cueillez les petites feuilles et les boutons, avant la floraison. Ensuite, les feuilles perdent de leur saveur.

fleur-d-ail-des-ours.JPG

Attention si vous n'êtes pas familier de la plante à ne pas la confondre avec de l'arum (qui ressemble peu) ou du jeune muguet (qui ressemble énormément), qui sont très toxiques. L'odeur qui se dégage de l'ail des ours est un bon repère, et le dos des feuilles est légèrement irisé, contrairement au muguet.
champ-ail-des-ours-1.JPG
Champ d'ail des ours en fleurs.
C'est joli, mais c'est trop tard pour le consommer il paraît...

RECETTE PERSO

j'en ai fait un pesto avec les feuilles et les fleurs (pas encore écloses) hachées très finement
 
en les mélangeant avec de l'huille d'olive et des pignons de pin écrasés
 
puis j'ai salé avec un peu de sel de Mer de Camargue et ajouté quelques dés de féta

j'y ai découpé finement une petite botte de ciboulette sauvage (récoltée dans un autre sous-bois de la même ballade
  
c'est vraiment délicieux sur une galette de sarrasins en accompagnement d'une salade de "feuilles de chêne" enrichie de graines germées de lentilles vertes, d'azukis, et de pois chiches notamment !

Quel plein de vitalité !

excellent pour la santé...
 
je crois que cela vaut vraiment la peine d'en rechercher lors d'une bonne ballade dans un bois de feuillus sur terrain rocailleux
 
bonne cueillette et bon appétit








Partager cet article

Repost 0

commentaires

click 17/02/2014 12:37

Thanks for the sharing here titled Bear garlic: a neglected treasure of our forests to detoxify while feasting! As this is the first time, I am reading about the peculiar diet of bears. I think such sharing is important for the researchers and science students in the study.

Maud 05/07/2011 15:27


Deux grosses botte de feuilles d'ail des ours, 15 brins de ciboulette, quatre tomates séchées, le tout très finement ciselé. Saler, mettre dans un bocal (grès ou verre, bien sûr, qui ferme bien),
ajouter de l'huile d'olive OU de colza jusqu'à 1mm au-dessus du niveau de la pâte.
J'ai fait quatre bocaux au total ; le dernier vient d'être ouvert, c'est comme si je l'avais fait hier !
Je testerai de l'olive noire à la place des tomates...


Francis Busigny 06/04/2008 21:31

vraisemblablement....!! et, pour être tout à fait complet, je dois à la Vérité de préciser que ce "pesto maison" avait servi de base à l'assaisonnement, pour ainsi dire "divin", de cette salade mémorable....!

goffin 06/04/2008 20:10

un oubli....la délicieuse salade de feuilles de chêne a été préparée par sa chérie avec beaucoup d'amour ce qui explique son extraordinaire saveur!