Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 09:54
Grâce à l'atelier sur l'Alimentation Vivante animé par Jean Briffaut, le W-E de Pâques dans la Maison 3 E sur le site extraordinaire de la Maison Autonome des Baronnet à Moisdon-la -Rivière en Loire Atlantique (F), j'ai commencé à comprendre beaucoup de choses importantes concernant la façon de m'alimenter et de corriger les "erreurs" du passé à savoir :

- mes problèmes liés au gluten de toutes les céréales qui m'engluaient littéralement depuis ma prime enfance, au point d'en avoir perdu complètement l'odorat, avec toutes les implications que cela comporte, notamment en ce qui concerne ma confiance en moi pour la gestion de mes affaires (j'avais la nette impression de "manquer de nez"...!)

-l'équilibre acido-basique : beaucoup trop de sucres, même de qualité (miel, sucre de canne bio roux non-raffiné,...) ce qui avait rendu mon "terrain" acide 
avec tous les problèmes de déminéralisation, d'élimination des déchets,...

-ma probable intoxication aux métaux lourds par suite de mes nombreux amalgames dentaires, leur présence dans de nombreuses denrées alimentaires et la pollution de l'air à cause des centres d'incinération des "déchets" de l'activité humaine : je ne m'en doutais pas du tout ...!

- ma manie de toujours grignoter quelque chose...ce qui empêchait l'épithélium de mon estomac de se reconstituer

L'ail des ours fut une véritable révélation : tout d'abord, un véritable régal pour mes papilles, car j'ai pu expérimenter toutes sortes de plats pour en profiter au maximum pdt la saison :
- en potage avec quelques pommes de Terre
- cru en accompagnement de salades (aussi bien les feuilles, les tiges, que les fleurs non encore écloses)
- cuit dans le wok avec d'autres légumes
- sous forme de pestos de tous genres en association ou pas avec la ciboulette sauvage, les jeunes pousses d'ortie,...
voici une de mes recettes qui a connu un joli succès auprès de mes invités

5 parts ail des ours
1 part jeunes pousses d'ortie
2 parts ciboulette sauvage
huile d'olive extra vierge
amandes moulues
purée d'amandes
gros sel marin
coriandre moulue
N.B.: ne pas trop remplir le pots car même fermé hermétiquement et placé dans le frigo, l'huile a tendance  à vouloir s'échapper  après  quelques jours

pour pouvoir en profiter tout au long de l'année (par cure de 21 jours -10 gouttes 3 x par jour, avant les repas- tous les 3 mois si j'en ressens le besoin ), j'ai réalisé une teinture mère, selon la recette parue dans "Ces Plantes qui guérissent" de Maria Trében, en laissant macérer des feuilles, tiges et fleurs non écloses dans de l'alcool de Grains à 36° pendant minimum 15 jours dans un flacon fermé dans un endroit chaud à raison de 4 parts d'alcool pour 1 part d'ail des ours finement haché

Mais surtout, les résultats de ces nouvelles habitudes alimentaires ne se sont pas fait attendre....:

-j'ai retrouvé l'odorat....!! et je commence à mieux ressentir ce qui se passe autour de moi  
-perte de 5 kgs qui s'était vraiment mal placés
-plus belle peau
-meilleur teint
-perte de cette sensation lancinante d'avoir toujours faim
-et un regain de vitalité !

En remplaçant les céréales par les craquottes de sarrasin (une des rares céréales, avec le fonio, à ne pas contenir de gluten !), le matin, et les pommes de terre, le soir directement incorporées dans le wok avec les légumes (poireau, carottes, oignons, patates douces, panais, fenouil, potimaron, courges, ail des ours, coriandre, curcuma, au choix suivant disponibilité et ressenti) au lieu de semoule de blé, du riz ou des pâtes

Les graines germées le midi (pois chiches, lentilles vertes, tournesol, radis, poireau, fenugrec, coriandre, haricot mungo,...)

Le jus de poudre d'Orge Vert (une cuillière à soupe) dilué dans un grand verre d'eau  chaque matin à jeun : c'est évidemment moins intéressant que le jus frais qui réclame un équipement, une maintenance et beaucoup de temps mais c'est quand même beaucoup mieux que de se passer complètement de ce cadeau de la Nature !
Le jus d'herbe de blé ...un potentiel de santé étonnant !    

En buvant bcp d'eau entre les repas (près de 3 l par jour) à chaque fois que je ressens l'envie de grignoter

Et surtout, j'ai pris l'habitude d'incorporer au pesto ou aux salades +/- 5 g de S
piruline par jour ou de sucer 3 comprimés de Chorella 500 mg juste après le repas. Selon Jean Briffaut, c'est l'association de l'ail des Ours, de la coriandre et d'une des 3 Algues (spiruline, chlorella ou klamat) qui permet de réellement détoxiner notre corps des métaux lourds qui s'y sont malheureusement installés
voir aussi tous les bienfaits sur www.algosophette.com

Partager cet article

Repost 0

commentaires

wira Canovas 04/06/2012 11:29

Bonjour Pouvez vous me joindre au 06 23 80 74 04 ou par mail ? @mitié

Francis Busigny 08/04/2011 13:13


pour varier un peu, je viens de faire un pesto d'ail des ours finement hachée avec de la noix de coco rapée, de la coriandre et du sel de guérande, saveur unique qui vaut le détour


Claudine 18/03/2011 17:15


Oui, mais boire et cuisiner à de l'eau morte n'est pas indiqué


leia 23/04/2010 13:33


merci!


Aneth 16/07/2008 16:33

attention à me pas consommer la chorella comme une nourriture(c'est une microalgue immangeable naturellement) car elle capte les métaux lourds et les autres à terme : commencer progressivement - continuer x mois selon (voir avec docteur ou naturopathe) terrain et stopper.