Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 13:06

C’est en tout cas ce qu’ont l’air de penser des chercheurs britanniques avec deux "inventions" :

La première, soutenue par la fondation Bill Gates, vise à produire de l’électricité à partir de l’urine.

La deuxième est une invention de l’entreprise GENeco : une voiture qui roule grâce à des excréments. Les déjections de 70 foyers permettraient de parcourir près de 16.000 km par an. Reste encore à trouver les ménages se portant volontaires pour l’expérimentation...

Aussi étonnant que cela puisse paraître, il semblerait que tous ces gens n'ont pas connaissance de ces quelques données scientifiques incontournables :

-Les déjections d'une personne peuvent produire au maximum du « biométhane » pour chauffer 1,7 l d'eau de 20 à 100 °C

-il faut les déjections de 10 porcs, un gazomètre de 4 m³ avec son réacteur  pour produire 3 m³ de gaz (ce qui suffit, à peine, pour la préparation des repas d'une famille de 4 personnes pendant une seule journée....! )

-le digestat est un concentré de nitrate d'amonium (amoniaque) qui se comporte, ni plus ni moins, comme un engrais chimique

càd qu'il « brûle » le peu d'humus qui reste encore dans nos sols de grandes cultures après 50 ans de "gavage chimique"

avant de se retrouver, en quantité non négligeables, dans les nappes phréatiques

-sans parler des problèmes de corrosion dans les appareils de chauffage par suite de la présence de soufre dans le "bio méthane"

Que de temps, de budget et d'énergies gaspillés .... !

N'est-ce pas chercher "midi à quatorze heures" ou l'art de "tourner autour du pot".... ??!!

Alors que, depuis plus de 20 ans, le Professeur Orszàgh (voir tous les détails sur www.eautarcie.org) , ainsi que bon nombre de ses adeptes qui ont expérimenté chez eux ces concepts novateurs depuis plusieurs années, ont prouvé, à suffisance, qu'un être humain peut fertiliser le terrain nécessaire pour produire, sans engrais ni pesticides chimiques, toute la nourriture dont il a besoin après compostage correct de ses déjections (via une Toilette sèches à litière biomaitrisée) avec tous ses autres déchets ménagers biodégrables...

et ce, tout en "piégeant" au passage une partie du CO2 excédentaire !

voici, en avant-première, une nouvelle vidéo qui démontre à merveille qu'il a moyen également d'envisager l'assainissement collectif, tant en milieu urbain que rural, de façon beaucoup plus efficace, en changeant quelques paradigmes. Non seulement le coût de l'infrastructure et des frais de fonctionnement vont diminuer sensiblement mais, en plus, les bénéfices pour l'environnement vont exploser !

 

 

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires