Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 18:14

J'ai eu la chance de visionner l'excellent film « The Moon Inside YOU » lors d'une activité organisée récemment par la section Namur des Amis de la Terre

 

 

C'est à cette occasion que j'ai découvert un argument supplémentaire en faveur de l'utilisation des Toilettes Sèches à litière bio maîtrisée

Elles sont les seules à recueillir, dans les meilleures conditions, via la Mooncup, le sang menstruel pour en faire bénéficier la Mère Terre (voir plus bas)

 

Mais c'est tout d'abord tous bénéfices pour celles qui mettront en application les concepts évoqués ci- dessous

 

car oui, il existe des alternatives crédibles aux tampons et serviettes hygiéniques et aussi à la pilule !

 

Témoignage de Marie-Julie

 

Il y a près de deux ans, mon grand frère a eu la gentillesse (et le culot) de m'offrir une Mooncup. 

La surprise du premier instant passée, je me suis intéressée à cet espèce de petit entonnoir en silicone.

Très vite, j'ai pu apprécier ses nombreux avantages.

La Mooncup remplace des milliers de serviettes et de tampons. Elle est donc très respectueux de l'environnement.

Elle ne prend pas beaucoup de place lorsque l'on part aux cours, au travail ou en vacances. Elle se fait tout discrète.

Elle s'introduit et se place dans le vagin aisément. On ne la sent pas une fois positionnée.

Elle est sûre et empêche toute perte. Plus besoin de protège-slip! Plus de soucis lorsque l'on fait du sport!

Elle se rince facilement à l'aide d'une petite bouteille d'eau ou au dessus d'un robinet et se réutilise de suite.

Passé le premier investissement de 30€, elle ne coûte plus rien et peut durer des années. Elle est donc très économique.

De plus, elle permet à la jeune fille ou à la femme de renouer (voire de se réconcilier) avec son cycle naturel. Certains témoignages indiquent en effet que les règles peuvent être moins douloureuses avec la Mooncup qu'avec des tampons. De plus, comme elle recueille les fluides féminins au lieu de les absorber, elle n'assèche pas le vagin et protège son équilibre naturel.

 

Si vous voulez plus d'information sur la Mooncup, jetez un coup d'oeil à leur site: http://www.mooncup.co.uk/languages/fr/page-daccueil.html

Pour plus de témoignages, vous pouvez parcourir ce lien: http://www.mooncup.co.uk/languages/fr/temoignages.html

Si vous avez d'autres questions, n'hésitez-pas à contacter Marie-Julie chaput_marie_julie@hotmail.com

 

 

Le sang menstruel et la Mère Terre

Les femmes ont le plus souvent éprouvé de la répugnance pour leur sang menstruel, plutôt que de le considérer comme la source de leur puissance. Le sang comporte le code génétique, et puisque la Déesse Mère constitue la source de toute chose, le code provient d'elle. C'est là que se dissimule l'histoire.

Le sang menstruel peut servir à nourrir la vie végétale, à démarquer la Terre et à laisser savoir à la Terre que la Déesse vit de nouveau. En général, les femmes ne saignent plus dans la Terre. Un tel acte constitue un transfert direct de l'énergie de la Déesse. Lorsque les femmes dispersent leur sang sur la Terre, celle-ci s'en trouve nourrie.

Depuis des éons, on déclare aux femmes que leur sang est une malédiction, et elles sont devenues terrifiées de leur propre sang. Elles ne comprennent pas qu'il est leur source et leur puissance. En vous libérant d'anciens tabous et en travaillant avec le sang menstruel, vous constaterez que l'effet que vous exercez sur les animaux et les plantes de la Bibliothèque vivante se modifiera.

Femmes, si vous avez toujours vos règles, ayez la sagesse de rendre hommage à votre corps et à votre sang. Celui-ci est l'une des sources de fertilisation et de démarcation territoriale les plus efficaces auxquelles vous puissiez faire appel. Comprendre les mystères du sang constitue la clé permettant de vous relier à la source de votre puissance et de votre connaissance intérieure profonde.

Vous pouvez marquer la terre où vous vivez avec votre sang menstruel. Vous pouvez commencer avec les points cardinaux: le nord, le sud, l'est et l'ouest. Au fil du temps, vous pouvez continuer à laisser une marque sur la Terre, comme un peintre ébauchant des traits sur sa toile. Vous pouvez diluer votre sang avec de l'eau pour en augmenter la quantité. Vous pouvez le bénir et employer des cristaux pour maintenir sa vibration. Ce processus est considéré comme la démarcation du territoire de la Déesse. Il attirera des plantes et des animaux doués de vitalité nouvelle et qui se sentent uns avec la Déesse.

Si vous souhaitez que votre jardin soit fertile, le meilleur jardin en ville, utilisez votre sang dilué dans de l'eau. Votre jardin prospérera. Vous constaterez qu'il peut accélérer la croissance des aliments. Il peut accélérer un grand nombre de choses. Ce n'est pas par erreur que les femmes saignent. C'est là l'un des dons les plus grandioses. C'est l'élixir des dieux.

Les pensées contrôlent les fonctions du corps

De croire que le sexe ne sert qu'à la procréation constitue une grande distorsion de votre identité. L'enseignement a été travesti. Personne n'est jamais forcé d'avoir un bébé si elle ou il ne le désire pas. Commencez à penser et à ressentir en terme de l'influence à exercer sur toutes vos fonctions corporelles, y compris la conception. Vous pouvez dire: Je sais que mes pensées et sentiments contrôlent les fonctions de mon corps. Je l'influence, et lorsque je serai prête à avoir un bébé, je transmettrai une énergie à cette fin. Autrement, je ne suis pas disponible. C'est là un concept qui, lorsqu'on le considère s'avère très libérateur.

Source http://www.spirit-science.fr/doc_humain/sexualitealchimique.html

 

voici en plus, le témoignage qu'Eva a écrit pour un numéro de Silence de 2011 qui portait sur les moyens de contraception au naturel:


"J’ai lu avec attention votre dernier dossier sur la contraception et je vous remercie pour ces réflexions et enquêtes sur ce sujet. Je voudrais témoigner ici de mon expérience à la contraception au naturel. J’ai découvert cette méthode qui combine l’observation des températures et des glaires il y a un an et demi. Plus que simplement me débarrasser d’une hormone prise quotidiennement et néfaste pour l’environnement, j’ai redécouvert le cycle de mon corps. Cela m’a pris un an pour bien percevoir comment mes hormones étaient réglées, période pendant laquelle je prenais grand soin d’observer ma température tous les matins ainsi que ces glaires qui sont en quelques sortes les « aidant » des spermatozoïdes pour la fécondation et apparaissent essentiellement près de la phase critique d’ovulation. Depuis, je suis plus à mon aise et cela ne me demande que très temps pour l’appliquer pour un résultat aussi bon que la pilule contraceptive, en combinaison avec l’usage du préservatif. Pour se renseigner, poser des questions ou trouver une accompagnante durant la période d’apprentissage de la méthode : surfez sur le site du Planning familial au naturel (site belge) http://www.pfn.be/sensiplan/index.php "

Ce film est donc un excellent  documentaire, pour nous aider à comprendre les règles, mais aussi la perception qu’on en a et l’intérêt qu’elles pourraient avoir (ou pas). Quelques autres informations intéressantes à retenir :

  • Les règles qu’on a sous pilule (ou toute autre contraception hormonale comme patch, implant, anneau, ou encore un certain nombre de stérilets*, comme le Mirena) ne sont pas des vraies règles. Pour en savoir plus je vous recommande ce très bon article de Martin Winckler.
  • Un certain nombre de solutions (autres que « prendre des antalgiques ») sont proposées au problème des règles douloureuses : faire de la danse orientale, avoir un orgasme (avec ou sans assistance…), pratiquer le tai chi, mais aussi faire la part de son histoire familiale et de son propre stress, s’impliquer dans un groupe de femmes, etc
  • Quant au fameux syndrome prémenstruel, une des intervenantes suggère de le voir comme une occasion de se recentrer et de prendre du temps pour soi, comme un mécanisme d’auto-protection.

Partager cet article

Repost 0

commentaires