Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 13:06

C’est en tout cas ce qu’ont l’air de penser des chercheurs britanniques avec deux "inventions" :

La première, soutenue par la fondation Bill Gates, vise à produire de l’électricité à partir de l’urine.

La deuxième est une invention de l’entreprise GENeco : une voiture qui roule grâce à des excréments. Les déjections de 70 foyers permettraient de parcourir près de 16.000 km par an. Reste encore à trouver les ménages se portant volontaires pour l’expérimentation...

Aussi étonnant que cela puisse paraître, il semblerait que tous ces gens n'ont pas connaissance de ces quelques données scientifiques incontournables :

-Les déjections d'une personne peuvent produire au maximum du « biométhane » pour chauffer 1,7 l d'eau de 20 à 100 °C

-il faut les déjections de 10 porcs, un gazomètre de 4 m³ avec son réacteur  pour produire 3 m³ de gaz (ce qui suffit, à peine, pour la préparation des repas d'une famille de 4 personnes pendant une seule journée....! )

-le digestat est un concentré de nitrate d'amonium (amoniaque) qui se comporte, ni plus ni moins, comme un engrais chimique

càd qu'il « brûle » le peu d'humus qui reste encore dans nos sols de grandes cultures après 50 ans de "gavage chimique"

avant de se retrouver, en quantité non négligeables, dans les nappes phréatiques

-sans parler des problèmes de corrosion dans les appareils de chauffage par suite de la présence de soufre dans le "bio méthane"

Que de temps, de budget et d'énergies gaspillés .... !

N'est-ce pas chercher "midi à quatorze heures" ou l'art de "tourner autour du pot".... ??!!

Alors que, depuis plus de 20 ans, le Professeur Orszàgh (voir tous les détails sur www.eautarcie.org) , ainsi que bon nombre de ses adeptes qui ont expérimenté chez eux ces concepts novateurs depuis plusieurs années, ont prouvé, à suffisance, qu'un être humain peut fertiliser le terrain nécessaire pour produire, sans engrais ni pesticides chimiques, toute la nourriture dont il a besoin après compostage correct de ses déjections (via une Toilette sèches à litière biomaitrisée) avec tous ses autres déchets ménagers biodégrables...

et ce, tout en "piégeant" au passage une partie du CO2 excédentaire !

voici, en avant-première, une nouvelle vidéo qui démontre à merveille qu'il a moyen également d'envisager l'assainissement collectif, tant en milieu urbain que rural, de façon beaucoup plus efficace, en changeant quelques paradigmes. Non seulement le coût de l'infrastructure et des frais de fonctionnement vont diminuer sensiblement mais, en plus, les bénéfices pour l'environnement vont exploser !

 

 

Et vous, qu'en pensez-vous ?
Repost 0
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 11:31
Heureusement, tout le monde semble maintenant enfin d'accord pour abandonner le "tout à la poubelle" ... 
Mais, quand les humains "civilisés" cesseront-ils, massivement, de considérer l'Eau comme un dépottoir ?
Puisse cette nouvelle vidéo du Professeur Orzagh y contribuer largement !
C'est un des rares véritables spécialistes, d'une intégrité et d'une compétence hors normes, qui a l'audace et le courage de nous ouvrir les yeux sur certaines de nos erreurs de fonctionnement qui menacent gravement notre environnement
Et ce, au mépris des intérêts des multinationales de l'épuration des eaux, des fabricants d'engrais, de pesticides et de médicaments, qui, jusqu'à présent, ont dicté leur loi à nos décideurs politiques
A bien vouloir diffuser largement
Les Générations Futures vous en remercient par avance
En tout état de cause, je vais mobiliser une bonne partie de mes moyens pour contribuer à la mise au point des Turbo Toilettes et des centres d'imprégnation
Cela vous tente de nous rejoindre ?
Repost 0
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 19:56
14-04-2011
Mots clés
Pollution
Europe

70

A+ | A-
Taille texte
(Crédit photo : KatJaTo/Flickr)
 
C'est, en milliards d'euros et a minima, ce que coûte l'azote à l'Europe chaque année.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE

D’après la première Évaluation européenne pour l’azote (ENA), qui a mobilisé plus de 200 chercheurs de 21 pays, ce coût pourrait même atteindre 320 milliards d’euros. Cette fourchette large comprend les effets sur la santé humaine (plus de 10 millions d’Européens sont exposés à des niveaux d’azote dans l’eau dépassant les seuils réglementaires, avec un risque de cancer accru s’ils la boivent régulièrement), la perte de biodiversité de plus de 10 % dans deux tiers des forêts européennes, les phénomènes d’algues vertes le long des côtes bretonnes, en mer du Nord, Adriatique et Baltique...

Ce coût représente plus du double des bénéfices apportés à l’agriculture européenne, principale émettrice. L’invention des engrais azotés au début du XXe siècle a révolutionné le rendement des cultures mais parallèlement, l’azote dans l’environnement a été multiplié par deux au plan mondial, et par plus de trois en Europe. Les chercheurs préconisent une utilisation plus efficace des engrais minéraux et organiques (fumiers, lisiers, composts ...) et une consommation modérée de viande.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
 
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
 
Le rédacteur :
Julia Pascual
  

Moi, je propose une solution très simple pour résoudre ces problèmes ...

Il suffit d'appliquer la loi « pollueur-payeur » en incluant ces 320 milliards d'euros au prix de vente des engrais chimiques !

Idem, pour les 153 milliards de dollars représentant l'évaluation du « travail de pollinisation » des abeilles, qu'il suffit de rajouter au prix de vente des pesticides puisqu'il est scientifiquement prouvé que c'est le « cocktail des pesticides » qui est responsable de la disparition des abeilles ...

 

Dans ces conditions, le candidat acheteur renoncera rapidement à ses mauvaises habitudes et adoptera bien vite des meilleures solutions qui lui apparaîtront, tout à coup, bien plus rentables...

Il n'y a rien de tel pour changer de comportement radicalement AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD !

 

TOUT EST A REFAIRE

 

QU'ATTENDONS – NOUS POUR NOUS Y METTRE VRAIMENT ?

 

Si mes calculs sont bons, cela fait entre 140 et 640 euros par européen et par an !

Et tout cela, sans prendre en compte l'impact dramatique des WC à chasse d'eau de la plupart des 500 millions d'européens qui souillent irrémédiablement, avec leurs déjections, 16 m³ d'eau potable par an et par personne, et ce, malgré les stations d'épuration des eaux usées extrêmement coûteuses qui ne font que dégrader inexorablement des matières organiques (précieuses et même indispensables pour, après compostage correct en utilisant des toilettes sèches à litière maîtrisée, permettre aux sols de continuer à produire notre alimentation) en les minéralisant pour n'en faire que de vulgaires (mauvais) engrais chimiques qui ne font que contribuer à hypothéquer encore plus notre Avenir et celui des Générations Futures en maltraitant gravement la faune de l'humus des sols sur lesquels on épand les boues des stations d'épuration qui contiennent en plus des métaux lourds, des résidus des médicaments et des pilules des femmes, etc

Dès la première pluie abondante, toutes ces poisons pour la santé humaine se retrouvent inévitablement dans les nappes phréatiques et donc, in fine, dans les réseaux de distribution d'eau « potable »

 

Et oui, nous sommes tous concernés, et ce n'est pas coûteux de s'équiper en toilettes sèches à litière maîtrisée et on fait directement une économie de plus de 50 euros par an et par personne sur sa facture d'eau de distribution....!

http://bonne-eau-bonne-terre.over-blog.com/article-14519979.html


Il n'y a donc pas que les agriculteurs qui doivent impérativement changer leur comportement, souvent dictés par les grandes multinationales qui ne visent que leurs intérêts à très (trop) court terme au détriment de l'Avenir des Générations Futures !

 

TOUT EST A REFAIRE

 

QU'ATTENDONS – NOUS POUR NOUS Y METTRE VRAIMENT ?

 

Repost 0
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 19:28
(Crédit photo : erwlas/Flickr)
 
 Les Nations unies ont décrété 2011 année de la forêt. Excellente nouvelle ! Cela permettra de rappeler son utilité écologique. Mais aussi de nous faire prendre du recul sur notre anthropocentrisme.

Un arbre digère le CO2 via la photosynthèse et séquestre du carbone dans son tronc et ses racines, soit. Par ailleurs, les forêts permettent de maintenir les niveaux de précipitation d’une région, car elles créent localement une zone dépressionnaire. Elles garantissent un bon niveau d’humidité dans les sols, tout autant que l’évaporation de l’eau qui forme les nuages, évitant ainsi une trop forte réverbération des rayons du soleil dans l’atmosphère, cause de changement climatique. Les forêts évitent l’érosion des sols, la perte de nutriments dans le sol, elles hébergent une réserve de biodiversité incroyable, encore inconnue pour de nombreuses espèces que ce soit la faune ou la flore. Parmi ces espèces, on trouve des fleurs, des plantes comestibles ou médicinales, des animaux de toutes sortes, dont ceux qui sont le plus menacés comme les grands fauves, les oiseaux rares et des milliards d’insectes, à la base de la chaîne alimentaire, qui patiemment digèrent le végétal et fertilisent les sols.

Cette forêt est aussi l’habitat des derniers vrais humains, ceux qui n’ont pas oublie combien l’homme est dépendant de son milieu, les peuples premiers. Il sont eux aussi menacés par la déforestation, car celle-ci entraine irrémédiablement la dislocation de leurs peuples et la dissolution de leurs coutumes et traditions dans la culture mondialisée. La forêt joue le rôle d’un rempart pour eux. La forêt est d’ailleurs pour eux bien plus, elle est avant tout sacrée. Elle est l’origine du monde, avec l’eau. La respecter, c’est se respecter soi-même et protéger ses pairs. La détruire, c’est le début de la fin.

Nos sociétés dites « développées », très influencées par les religions monothéistes, ont balayé d’un revers toutes les religions animistes, dont la croyance dans l’esprit de la forêt. « Ridicule, barbare, primitif, de croire qu’un arbre est sacré ! » On voit aujourd’hui où cette attitude qui place l’homme au centre du monde et maître de la nature nous mène. Dans une impasse ! C’est cet anthropocentrisme qui est a la source des dérèglements écologiques que nous connaissons. Le rapport entre l’homme et la nature n’est tout simplement plus équilibré et notre vie collective n’est plus soutenable pour la planète. La déforestation massive et planétaire en est un symptôme.

Ainsi, au delà de tous les services environnementaux que rend la forêt, le plus important est peut-être de se souvenir du caractère symbolique et sacré qu’elle revêt, et que nos sociétés ont voulu gommer. Oublier que la forêt est sacrée, c’est oublier ses multiples interdépendances avec le vivant et c’est mettre en péril la survie de notre propre espèce. Que 2011 nous fasse prendre conscience du caractère sacré de la forêt, et que son esprit plane sur nous !

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
 
Le rédacteur :
Tristan Lecomte (Alter Eco)

Né en 1973 à Reims (Marne), Tristan est diplômé de HEC. Il a fondé Alter Eco en 1998. En 2008 il lance Pur Projet. Tristan vit en Thaïlande près de Chiang Mai depuis 2010 et chronique pour Terra eco depuis 2009.

Repost 0
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 20:20
comme suite aux nombreux échanges après la projection du film Disparition des Abeilles la fin d'un mystère de Natacha Calestreme ce Ma 26/10 à Namur en présence de la réalisatrice  
 
je propose que celui-ci soit envoyé à tous les décideurs politiques avec la proposition de taxer d'ores et déjà, les pesticides de tous les surcoûts qu'ils engendrent ou provoqueront à terme
 
- disparition des abeilles :153 millards de U.S. $ par an
 
- disparition des microorganismes des sols :
 
- problèmes de santé pour les humains :
 
- problèmes de santé pour les autres animaux
 
- ...
 
à mon sens, ce marché global actuel de 33 milliards de $ ne résistera pas longtemps si on lui applique la seule loi vraiment légitime
 
POLLUEUR PAYEUR
 
leur prix actuel sera multiplié pour le consommateur final par 10 voire 100 en fonction des études sérieuses et réellement indépendantes de tous ces firmes pourvoyeuses de Mort du Vivant 
 
il me semble que, dans ce cas-ci aussi, c'est malheureusement le seul argument qui fera agir la plupart de nos contemporains subito presto 
 
ces sommes permettront à terme de "reforester" (suivant les techniques de permaculture) les quelques 20 millions d'Ha de terres agricoles déjà en voie de désertication en grande partie de leur faute
 
qu'en pensez-vous ?
 
Francis Busigny
0496 /58 67 55
Repost 0
3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 20:53

raconté par Monsieur Philippe Noiret.
Redécouvrez et partager cette magnifique
parabole sur la vie...

Comme le disait Gandhi « Soyez le chan­ge­ment que vous vou­lez voir dans le monde. »
En 1953, avec “L’homme qui plan­tait des arbres”, Jean Giono lui asso­cia un manuel pratique...

Nous devrions tous revoir ces 2 petites vidéos pour nous prou­ver que des petits gestes, répé­tés jour après jour avec patience, peuvent chan­ger un coin du monde, que nos gestes à tous, une fois cumu­lés, peuvent chan­ger le monde. Nous n’avons rien à deman­der à per­sonne. Aucune auto­ri­sa­tion ne nous est néces­saire. Nous n’avons nul besoin d’attendre les pro­chaines élec­tions ou de faire tom­ber le gou­ver­ne­ment. Nous sommes armés de nos volon­tés. Il nous suf­fit d’en prendre conscience comme Elzéard Bouf­fier le héros de Giono.

Alors, offrons ce magnifique texte à nos amis, à nos enfants, poussons-les eux aussi à chan­ger le monde pour que nos petits gestes en appa­rence inutiles s’accumulent. Par chance, aujourd’hui, plus rien ne peut frei­ner la pro­li­fé­ra­tion des mots de Giono qui, en 1957, déclara :

J’ai donné mes droits gra­tui­te­ment pour toutes les reproductions.

             Ainsi, Giono, affirma :

"C’est un de mes textes dont je suis le plus fier. Il ne me rap­porte pas un cen­time et c’est pour­quoi il accom­plit ce pour quoi il a été écrit..."

              "Pour changer le monde, la révolution ne doit pas venir de l'extérieur, mais bien de l'intérieur..."

 


.


2 L'Homme plantait des arbres -Giono
envoyé par Quarouble. - Regardez plus de films, séries et bandes annonces.

Repost 0
13 décembre 2007 4 13 /12 /décembre /2007 00:32


Le Système Penergetic  “Primum non nocere” Serment d’Hippocrate

 

Depuis plus de vingt ans, ce procédé répare, sous toutes les latitudes, les coins de terre que certains ont bien voulu leur confier

 

Les découvertes de la famille Plocher offrent une nouvelle chance à cette nature torturée, déstabilisée en quelques dizaines d’années par une exploitation amorale.

 

De nombreux reportages, notamment sur la ZDF et Arte, de travaux et de recherches scientifiques, ainsi qu’une étude de trois ans, l’étude 5b, financée par la CEE, ont propagé leur découverte dans le monde et validé son efficacité. Basé sur le principe de la syntonie vibratoire, 
Le Système Penergetic, s’apparente à l’homéopathie en s’appuyant sur l’effet mémoire des matériaux. Il utilise et stimule des processus que la nature, elle-même, utilise.

Il ne laisse aucun résidu, réconciliant productivité et qualité, dans le respect des mécanismes du vivant.

 

La famille Plocher a trouvé  comment rendre à un milieu sa vitalité originelle, comment la rétablir là où elle est perturbée.

 

Le Système Penergetic, non seulement, ne pollue pas, mais son action se propage en circulant et, cerise sur le gâteau, il est très économique. De plus, en bout de chaîne, une alimentation de qualité, préservatrice, facteur de santé et source d’économies en cascades : Économies d’énergie, à la production et à l’usage, économie d’engrais chimiques, économie de dépollution, économies de soins prophylactiques, économies de réparation des biotopes, économies de temps, etc.

 

la famille Plocher a développé des solutions étonnantes. Une gamme domestique, produits textiles, cosmétiques et d’entretien, concerne nos petits passe-temps, comme l’aquariophilie, ou nos petites folies, comme la piscine, la mare aux canards ou un petit lac ! La panoplie est vaste et personne n’est oublié. Ni vous-mêmes, ni votre compost, ni vos animaux domestiques, chat ou chien, ni même les poissons, exotiques ou non, qui peuplent votre aquarium. Ces derniers retrouveront en permanence une eau cristalline, fleurant bon l’eau de source. Votre aquarium tournera pratiquement tout seul, vous resterez ZEN….

 

Avec l’AquaKat , un petit boîtier, inusable, simplement « clippé » sur la tuyauterie après le compteur, redonne,  à l’eau de tous vos robinets, ses qualités d’eau de source, vivante, et donc plus saine. Le Système d’Energie Plocher lui permet d’entrer en résonance avec "l’information vibratoire" d’une eau de source et d’effacer ses mémoires négatives : vos plantes, vos poissons rouges, votre organisme, et même votre machine à laver, ainsi que votre piscine  vous raconteront la différence. Effet de ce réveil, le calcaire, en prenant une structure colloïdale, affine sa cristallisation et cesse d’être adhérent, et, avec le temps, les canalisations se nettoient d’elles-mêmes…. !

 

Des plateaux en bois "informés", vont "réveiller" les aliments, crus ou cuits, et les boissons, chaudes ou froides, en leur restituant leur vitalité.

 

Le Système Penergetic est un procédé indépendant du temps, du lieu et de la personne et répond donc ainsi à l’exigence scientifique de base de reproductibilité, si ce n’est d’explication. Il ne s’agit, en aucun cas, d’un quelconque effet placebo, bien qu’il ne soit pas à exclure, concernant les humains, qu’il joue aussi un rôle. Le lisier, le compost, l’eau, les animaux, eux, ne le connaissent pas…. !

Notre façon de voir les choses ne peut que radicalement se modifier en profondeur, après avoir constaté le résultat du Système Penergetic… si nous acceptons la preuve du fait comme supérieure à la théorie. L’ouvrage consacré à cette découverte est d’ailleurs clairement sous-titré “Impulsion pour penser différemment ”

 

En achetant l'AquaKat, vous vous trouvez du bon côté, car:

  • vous pouvez l'utiliser chez vous pdt 30 jours et si vous n'êtes pas pleinement SATISFAIT nous vous  le REMBOURSERONS sans discussion                           
  • l'installation est très, très simple                                 
  • absolument aucun entretien
  • inusable
  • ne consomme pas de courant                                                                    
  • 5 ans de garantie pièce et main d’œuvre
  • permet une réduction sensible du chlore dans les piscines   
  •  
  • undefined 
  •  undefined
  • undefined
  • undefined                         
Repost 0